Tuina & Chi Neï Tsang

Photo Dominique Guedj ©
Photo Dominique Guedj ©

Qu'est-ce que le Tuina?

 

Le Tuina est une technique manuelle chinoise.

Grâce à un ensemble très riche de techniques et de manœuvres qui dispersent les blocages énergétiques,  il agit sur des zones réflexes du corps qui vont tonifier et stimuler l'organisme. Véritable outil de prévention au naturel contre de nombreux problèmes fonctionnels, le tuina,  contribue à entretenir ou rétablir de façon naturelle le bon fonctionnement du corpsSon effet apaisant influe également sur la sphère émotionnelle et psychique, source de nombreux problèmes physiques.

 

 

 

 

Qu'est-ce que le Chi Neï Tsang? 

 

Le Chi Nei Tsang est une technique manuelle  ancestrale chinoise, réactualisée par Mantak Chia. Massage énergétique des organes internes, elle s'applique de préférence à la région du ventre et de l'abdomen mais aussi au thorax. C'est une technique qui consiste à ne plus travailler uniquement en superficie mais plus en profondeur. Le Chi Nei Tsang va donc libérer les blocages très internes en faisant circuler correctement le Qi (énergie) dans l'abdomen. C'est à la fois un soin puissant et extrêmement doux et subtil.


Les praticiens

  •  Avec Annie Brunet                                                          
  •  Sur rendez-vous: 06 82 28 94 43
  • annie.brunet@laposte.net

Tarif à venir


Tarif:

 Disponible sur www.lamaindutao.com 


  • Avec Sandrine Luân Yen                                                         
  •  Sur rendez-vous : 06 45 31 97 45 
  • sanluan@gmail.com

Tarif :

La séance : 60


Les soins énergétiques ne relèvent pas de la médecine au sens de la loi française et ils ne se substituent pas à un traitement ou à un suivi médical. Le praticien n’est pas médecin et à ce titre, ne prends pas part à l’établissement de diagnostic ni à l’ordonnance de médicaments. Les soins énergétiques et la médecine traditionnelle chinoise ne sont pas non plus associés à la kinésithérapie selon l’article L.4321-21 du Code de la Santé Publique et au décret n° 96-879 du 8 octobre 1996, modifié par décret n° 2000-577 du 27 Juin 2000.